BLOG KONQUI.COM

Bienvenue sur le Blog ! Wellcome !

 

+ d'infos par mail à / more info by mail at : signature@konqui.com

Archives

Publié le 10/11/2018

C’est dans son atelier à Neuilly sur Seine que l’artiste plasticien, KONQUI, nous convie à (re)découvrir ses œuvres, des violons explosifs de sa série Moz’art au Vélib’ argenté de sa série Silver Factory. KONQUI expérimente les limites du tableau, non par son cadre – qui reste rectangulaire – mais par sa troisième dimension : la surface. Il met à l’épreuve le bois comme la toile en y déposant des objets issus du quotidien – lunettes, pièces de monnaie, ordinateurs, calculatrice, etc. –. Ses compositions dynamiques sont soutenues par un médium particulier, véritable matière première de l’artiste, la résine de polyuréthane qui lui permet de transfigurer des objets consommés en objets d’art, véhiculant ainsi le rapport de l’artiste avec la société. Ses tableaux se veulent moins une fenêtre ouverte sur le monde que le réceptacle d’une société de consommation qui s’avère être aussi celle de la consomption. Les violons y sont jetés, les vélib’ démembrés, les lunettes accumulées, tous sont...